L’arnacoeur

Il y a quelques semaines, Garko m’invitait à l’avant première de l’Arnacoeur, film dont je n’avais ni vu de bande annonce, ni lu de synopsis. Bref, aucune attente avant la séance pour un des premiers longs métrages de Pascal Chaumeil au cinéma, mis à part le sympathique casting regroupant Romain Duris, Vanessa Paradis , Julie Ferrier ou encore François Damiens.

Nous voilà donc au forum des images en compagnie d’un gros tas de blogueurs, pour passer un moment bien agréable, très drôle, dans une ambiance légère.

Le début du film est couronné d’une une voix off annonçant le topo : « Votre fille sort avec un sale type ? Votre soeur s’est enlisée dans une relation passionnelle destructrice ? Aujourd’hui, il existe une solution radicale, elle s’appelle Alex. Son métier : briseur de couple professionnel. Sa méthode : la séduction. Sa mission : transformer n’importe quel petit ami en ex. Mais Alex a une éthique, il ne s’attaque qu’aux couples dont la femme est malheureuse. »

. . . Alors pourquoi accepter de briser un couple épanoui de riches trentenaires qui se marie dans une semaine ?

Le scénario, plutôt cocasse, est à l’image de la phrase que chacun a déjà pu prononcer au moins une fois dans sa vie: « Mais bordel, son mec est un connard».

L’Arnacoeur, c’est une bonne heure et demi de rire, sans nul doute duent pour grande part à la présence de François Damien, le quarantenaire raté, membre de « l’entreprise » de Duris, mais aussi au jeu du séducteur lui même, juste hypocrite comme il faut. L’instant est sympathique, on ne s’ennuie pas, les enchainements sont rapides, l’action bien calée, les musiques choisies également (on y retrouve Cocoon ou encore Izia); On rie de voir danser le duo gagnant Duris et Paradis (pleine de fraîcheur) sur dirty dancing dans un bar de Monaco …

Grande sceptique des comédies françaises habituellement, j’ai apprécié de voir un film ne tombant pas dans trop de lourdeur et d’humour gras. Bien sur, le scénario est léger, les rebondissements attendus et la fin déjà toute prévisible, mais on se laisse bien porter par l’action, sans vraiment regarder sa montre.

En conclusion, si je devais donner un conseil, se serait d’aller voir ce film sans l’attente d’une profondeur quelconque ( n’en cherchez pas, le réalisateur lui même lui en reconnaît l’absence!), mais seulement pour y passer un bon moment entre amis! (ou tout bonnement pour reluquer Romain Duris et Vanessa Paradis, en fonction des goûts de chacun! )

En sur conclusion, je voudrais préciser qu’une critique de comédie c’est quand même vicieux à faire et que l’on tourne en rond.

27 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    cinemarium

    Ce film ne m’attire vraiment pas du tout: comme tu le dis, tout semble trop prévisible. Après, il est clair qu’il faut le prendre comme un divertissement et y aller sans arrières pensées.
    Bon article en tout cas et joli blog.

  2. 13
    Lucile

    Coucou à tous. Moi je voudrais savoir si quelqu’un connaissait l’interprète et le titre de la chanson au début, lorsque Romain Duris est dans le désert et qu’il embrasse sa première “victime”.
    Merci

  3. 14
    nina

    SALUT LUCILE
    je cherche également cette chanson que je ne trouve pas .. si jms tu la trouve peux tu m’envoyer le titre par mail? merci davance
    Nina

  4. 20
    Maude

    j’aimerai connaitre la premiere chanson que je trouve super belle au debut du film quand l sont dans le desert ..c’est la seule que je ne trouve pas 🙁

  5. 24
    Gonzo

    Est-ce que quelqu’un saurait comment s’appelle la chanson du début, ou l’on voit Romain Duris marcher avec son costard blanc, juste après avoir assuré au frère de la fille du désert, que son plan n’échouerait pas?
    Merci d’avance, j’ai vraiment du mal à la trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.