ou en tout cas c’est comme ça que j’ai découvert les jeux vidéo, grâce à Lucas Art même, et je reste aujourd’hui un éternel amoureux de Day of the Tentacle, Monkey Island ou encore Sam & Max (sans oublier Indiana Jones 4).

Si vous êtes un(e) ignorant(e) et que vous ne savez pas ce qu’est je vais avoir du mal à vous le pardonnez mais vais vous l’expliquer quand même (pour plus que ca ne se reproduise).

Comme son nom l’indique, le point’n click consiste à Pointer et Tirer Cliquer. En gros, c’est le genre de jeux où vous parcourez des tableaux et interagissez sur des objet en cliquant dessus, vous disposez alors de toute une gamme d’action possible : Parler, Prendre, Tirer, Utiliser, Pousser, Ouvrir, Fermer, …  Il vous faudra alors faire les bons choix, combiner les bons objets entre eux et les utiliser correctement pour résoudre les énigmes et ainsi pouvoir continuer l’aventure.  La plupart des point’n click ont une durée de vie très longues (surtout si on joue sans regarder les solutions).

Enfin, vous avez du comprendre mon amour pour ces jeux qui ont bercé mon enfance,  c’est pourquoi, quand Edolone m’a proposé de participer à une soirée de présentation des nouveaux jeux Koch Media (4 jeux point’n click), j’ai couru partout tout nu dans l’open space (oui je bosse en open space)(non je n’étais pas vraiment tout nu).

Bref, vu que vous vous en foutez de savoir si j’étais à poil où pas, voici les jeux présentés.

On va commencer par mon coup de coeur, Machinarium.

Machinarium vous met dans la peau d’un petit robot, mal aimé, qu’on à séparer de sa copine. Nous évoluons dans un univers très froid, très métallique, dans une vrai décharge quoi. Mais malgré cette ambiance plutôt glauque, ce jeux a un aspect très poétique, et n’est pas sans rappeler le petit Wall-E de Disney. Les énigmes sont quand a elles relativement moyennes (pour le peux que j’y ai jouer… mais je compte le récupérer), ni trop dur, ni trop faciles.  Graphiquement c’est magnifique, des crayonnées très agréables à regarder, et un personnage qui s’intègre parfaitement à son univers.  Ajoutez à cela une petite musique très sympathique, vous obtiendrez un jeu que je vous recommande chaudement. (a tester ici en version démo : la démo )

Egalement en test ce soir la, So Blonde, Wii et NDS

2ème épisode de la série,  j’ai un peu moins accroché surtout au niveau de la jouabilité, pour moi rien ne vaut une bonne souris pour un point’n clic même si le stylet de la NDS peut remplacer ca ne reste pas la même chose, quant à la wii-mote je ne vous en parle même pas. A coté de ça, l’on se retrouve dans une blonde nunuche à souhait reprenant toutes les caricatures possibles (en même temps vu le titre, on n’était prévenu hein) dans un décors qui n’est pas sans rapeller les nouveaux dessins animés ( totally spies, etc etc) qui, quand on y réfléchit bien, ont des dialogues tout aussi stupide ^^. A coté de ca, si l’on arrive à s’en amuser, le jeux reste plûtot agréable, avec un avancement pas forcement évident (j’ai cherché des plombes comment enlever le coquillage de ce ***** de rocher…). Bref a jouer si l’on supporte de devoir se compliquer la vie pour que notre cruche puisse se remaquiller.

3eme jeux : les Chroniques de Sadwick

Peu jouer à celui ci, (on va dire que j’aurais aimé passer ma soirée sur Machinarium ^^ ) tout d’abord par manque de temps, et aussi par complexité, car il faut dire que si il est sacrément joli (univers un poil toonesque sur décors bien léchés, ce qui n’est pas sans me rappeler le classique The Legend of Kyrandia), il est également très compliqué dans son genre,  et je pense qu’il faut énormément de temps pour ésperer le finir sans triche.  A coté de ça, un peu surpris par le gameplay, qui change un poil des jeux courants et qui n’est malheureusement pas expliqué, en effet, pour pouvoir faire une action, il faut laisser cliquer sur l’objet ou la personnes avec lequel on veut intéragir, ce qui, quand on ne le sait pas, nous casse bien la tête.

Dernier, et exclusivité Lost Horizon

Alors la je dois avouer que je n’ai pas accroché du tout, je n’ai pas essayé d’y jouer, tout simplement car les graphisme (bien que trés jolie) ne corresponde pas à ce que j’aime dans un jeux, mais vous pouvez lire la critique de Galathys qui m’accompagnait et qui y a jouer.

Et vous, vous avez des point’n clicks a me donner ???

 

4 Comments

 

  1. 29 avril 2010  17:48 by LaNe Répondre

    Machinarium c'est juste the best jeu in ze world. Non c'est juste SUPERBE, design magnifique, musique magnifique, histoire hors du temps et des réalités...
    J'avais découvert l'agence (Amanita Design) qui a créé ce jeu il y a plusieurs années avec Samorost 1 et 2, des point & click gratuits tout aussi étudiés que Machinarium.
    En plus on pouvait se les procurer en téléchargement, pour 15 ou 20€ le jeu de cette qualité, ça vaut carrément le coup.

    Bref

    (pub)

    Mais j'adore

  2. 29 avril 2010  17:50 by LaNe Répondre

    Ah oui et pour revenir aux "énigmes" de Machinarium, sont pas forcément hyper évidentes on plus, mais ça va autant aux débutants comme moi pas habitués qu'aux joueurs passionnés (comme le Garçon). L'univers est tellement beau que... :)
    Il y a même un Space Invaders caché dans le jeu ! :)

  3. Pingback : Concours : Les Chroniques de Sadwick : The Whispered World | Garko

  4. Pingback : Garko » » (En)Jeux de Société

Leave a reply

 

Your email address will not be published.