C’est fini…

Où comment je suis redescendu de mon petit nuage suedois

Ça y est, il fallait bien que ca s’arrête un jour, ma période post-Stockholm, période où tout allez bien, où j’étais sur mon petit nuage et ou rien ne m’atteignais, est finie.

Ça c’est passé hier soir, un peu avant 18h, bossant sur un vieux jeu que je devais sécuriser et maudissant mon prédécesseur d’avoir bâclé son travail en ne mettant aucune ligne de commentaire, aucun nom de fonction explicite. Bordel, mais qui m’a fait un incapable pareil, qui me fait lutter pendant des heures pour quelque chose qui devrait être une simple tâche banale.

J’ai tout d’un coup senti mes forces, ma bon humeur, se faire la mal mes yeux s’humidifier dangereusement tandis que je m’efforçais de retenir les 1ers larmes au moins jusqu’à ce que j’arrive chez moi, vers 19h. Pour cela, il me fallait une aide, Si j’eusse été Batman j’aurais eu un Robin pour me soutenir, ou bien un Mojo pour me donner confiance en moi comme pour Austin Powers. Non, je n’avait rien de tout ça (la vie est tellement plus facile quand on est un héros de fiction…), du coup je m’équipe de mes écouteurs et balance les Beatles (en évitant les Let it be et autre Yesterday) essayant de me vider l’esprit.

Pendant que je rentrais, je n’avais qu’une envie : Crier, Hurler mon raz le bol, laisser exploser ma colère, (c’est ça le problème quand on est sur un nuage, on cumule tout et un jour il faut que ca ressorte) j’avais envie de taper de toute mes forces contre les vitres du métro, de tuer le pauvre con qui n’a jamais apprit à être poli.


Je suis nostalgique, rendez moi ma Suéde, rendez moi mon air, mes moments seul dans la nature, je veux à nouveau vagabonder et découvrir de nouvelles choses, arpentez des décors nouveau et profitez de la vie. Je ne m’étais jamais senti aussi libre, aussi bien. L’idée de tout lacher et partir pendant quelques mois, années parcourir un pays comme la fait Rémi, où faire un Tour du monde… Il est bien évident qu’à l’heure actuel je ne peux pas financièrement. Alors en attendant, je vais me concentrer sur mes quelques Jours à Cannes et à mon eventuel (car c’est un peu plus cher que ce que j’avais prévu) futur voyage en Norvege (ou ailleurs).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.