Birthday’s day

Comme certains le savent, samedi je fêtais mes 22 ans (bouuhh le gamin), et n’ayant rien a faire sur paris ce jour la (et n’ayant pas non plus envie de passer cette journée tout seul), j’ai pris mon courage à 2 mains et ai acheté des billets pour Montargis … c’était sans compter que mes journées d’anniversaires sont souvent agrémenter de mauvaises surprises (ce n’est pas pour rien qu’Indiana Jones 4 est sorti un 22 mai ).

Et ça n’a pas loupé, j’avais déjà été stupide de prendre mon billet pour un train qui partait à 9h, merde j’aurais pu faire la grasse mat… A coté de ça je me suis levée tôt, j’ai pris mon petit métro. Mais ce con à pris feu (juste le moteur hein pas tout le métro) 5 stations avant ma Gare (Bercy) 15 minutes avant mon train. Évidemment, le temps que j’arrive à la gare mon train était parti, et j’ai du changer mon billet, aller prendre mon train gare de Lyon, et arriver 1h30 plus tard chez mes parents par rapport à l’horaire prévu.

Mais bref,  ce n’était que la matinée et la journée a laissé place à de plus beau moments, j’ai rendu visite  (en vélo s’il vous plait) à mes grands parents, du coté maternelle déjà, je suis plus ou moins en froid avec eux depuis plusieurs années et je ne faisais pas d’effort particulier pour arranger cela jusqu’à ce que mon grand père tombe malade quelque temps avant que je parte en suède d’où je leur ai envoyé une carte dont le bonheur a fait tellement d’émoi que j’en entend encore parler (comme quoi il faut peut de choses pour rapprocher les gens). Bref, c’est la 1ere fois que j’y allais depuis déjà quelque temps et ils  avaient appris (par ma mère surement) que je faisais pas mal de photos … ils ont alors sortie la boîte à photo….. Mais attention, pas les vulgaire photos ou l’on me voit faire du tricycle ou celles ou je patauge à poil dans la piscine (non celles la elles sont dans un coffre fort) mais les photos datant de 4-5 générations jusqu’à l’époque de ma mère. C’était trés impressionant de voir des photos des années 1900, de voir mon arriere-arriere grand père poser avec sa famille dans des photos d’une qualité remarquable avant de partir en guerre (14-18), de voir mon propre grand père planqué dans un orphelinat pendant la 39-45. S’en ai suivi evidemment une discussion sur la guerre, ce sujet encore trop tabou, sur ce qu’ils se souviennent, ce qu’ils ont vécus. Ecouter ma grand mère me raconter comment dans leur ferme du Berry, ils planquaient des gens, comment ils voyaient les voitures des maquisards entièrement vêtu de feuillages passé sur la route devant chez eux, comment des Nazis étaient venu chez eux pour demander leur chemin.  Je m’y serais presque cru malgré qu’elle était encore petite.

Sont venu ensuite les photos de mon arriere grand mère, j’ai eu la chance de la connaitre jusqu’à mes 12 ans, et elle me manque terriblement, sa voix, ses mains, ses accolades, ses blouses bleux, sa cannes, sa présence tout simplement, je n’ai réussi qu’une seule fois et très peniblement à me rendre sur sa tombe, ce premier être cher que je perdais. J’ai vu pour la première fois des photos de quand elle avait 5-6 ans, c’était un enfant tres mimi au yeux bleu clair (meme si la photo était en noir et blanc).

C’est alors que mon grand père est parti chercher son vieux reflex argentique, Un Canon eos 650 avec un 35-105 f3.5-4.5 , qu’il avait acheter en 1987 soit 1 an avant ma naissance. Et sans que je lui demande rien, il me l’offre, me disant qu’il ne s’en servira surement plus désormais et qu’il sait que j’en prendrais soin. Un geste m’ayant énormément touchés, ne serait ce que parce que je connais la valeur sentimentale qu’il a pour lui.

Je me suis rendu ensuite chez ma grand-mère paternelle (toujours en vélo) qui vit seule depuis le dèces de mon grand père en novembre, 2eme perte familiale dont je n’ai toujours pas fait le deuil à l’heure actuel, c’est tellement dur de me dire que je ne le verrais plus jamais, qu’il ne me racontera plus jamais de blague, je ne le verrais plus jamais en train de jardiner… pourquoi la vie est ainsi faite 🙁

Bref, j’ai été voir ma grand mère avec qui ont j’ai partagé une autre de mes activités favorites, les voyages, elle m’a raconté sa croisières dans les Fjords norvégiens, ce qui m’a donnés encore plus envie d’y aller, elle m’a raconté l’Irlande qu’elle n’avait pas trop aimé, etc etc. Je bien senti qu’elle s’ennuyait toute seule, mais que faire pour que cela change 🙁 .  Ce passage chez elle à été beaucoup plus pesant, pas désagréable mais pesant, avec plus de silence que de discussion, il est surement encore trop tôt.

En attendant, je crois qu’il faut vraiment profiter de notre entourage, de la vie, des êtres qui nous sont chère, vivre nos passions jusqu’au bout et bien conserver les souvenirs de notre passé….

4 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Amélie

    Pour une fois, nous étions à Montar le même jour =D
    Ce qui fait que je n’ai pas du tout vu que c’était ton anniversaire, je pensais que ce serait la semaine prochaine.
    Alors bon anniversaire mon cousin! 😉

  2. 2
    Julie Navarro

    🙂 Happy birthday Môsieur !!!

    J’ai une solution pour les vieilles personnes qui vivent seules : faire du bénévolat et écrire sur les associations qui luttent contre leur solitude !

    Hier soir, on était quelques potes sur la route quand le conducteur reçoit la nouvelle, sa grande tante est morte et ce depuis un certain temps. Sur le chemin on s’arrête devant l’appart de cette personne et les flics s’occupaient de descendre le corps… Il était là depuis au moins 2 semaines…
    Bref c’était pour l’anecdote (morbide mais je tenais à la raconter, elle est très fraiche :s)

    Bisouuss et profitons de la vie !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.