la douleur passe, le manque reste

La douleur de la rupture s'estompe, mais ca présence me manque quand même

le 18 mai 2008, au téléphone, dans ma chambre chez mon père, vers 17h30, sa voix douce et tendre m’annonce, “c’est fini“, ce n’est que 2 jours plus tard que j’ai réalisé que c’était bel et bien terminer.

oui je sais, c'est une vieille photo que je ressort

2 petits mots que j’entends encore régulièrement, 2 petits mots qui ont marqués mon esprit, 2 petits mots qui ont mis fin à une relation de 2 ans et demi avec elle.  J’aurais aimé que cela ne s’arrête jamais, la période de ma vie avec elle fut mes plus belles années (pour l’instant), j’étais vraiment heureux, épanoui, avec un vrai désir de famille, de vrai projets d’avenir, de vrai sentiment.

A l’heure actuelle, je pense encore à ce que ça aurait pu devenir, je pense encore à elle, à vrai dire, je la désire encore. Peut être parce que l’on a jamais eu de vrai rupture, enfin pas face à face, je ne l’ai jamais revue depuis ce coup de téléphone qui a tourné en dispute, 4 jours avant mes 20 ans…. la semaine d’après elle était avec un autre et je ne lui ai jamais pardonné.

J’ai repris contact avec elle  via facebook début février, après plus d’un an sans nouvelle, et plûtot ravi de voir qu’elle n’a pas évoluer, tout du moins pas autant que moi, j’aurais peut être perdu mon temps avec elle si ça avait continuer. Malgré cela, je la veux encore un peu, je sais que toutes mes dernières relations, je les ai faites foirer à cause de ça, en comparant tout par rapport à l’époque où j’étais avec elle, à ce bonheur que je n’ai jamais ressenti depuis.

Pourquoi est ce que je n’arrive pas à tirer un trait sur elle, à lui dire merde une fois pour toutes, à la sortir de ma tête afin que je puisse enfin passer à autre choses, m’engager à nouveau dans une relation et en profiter a fond. J’en ai marre, j’ai le sentiment qu’elle m’empêche d’être heureux, qu’elle m’empêche de vivre. Je me suis tout d’abord dit que c’était parce que je ne voulais pas re-souffrir à nouveau, jusqu’à ce que je rompe d’une relation qui avait parfaitement bien démarré.

A cause d’elle j’ai fait souffrir des personnes ce qui m’a également fait du mal.  J’ai l’impression que depuis c’est depuis ce 18 mai que la vie à un gout amer, que je me bats pour la retirer de mon esprit, il y a  tout de même des moments où je me dit qu’il faut que je la récupère et que je retente ma chance avec elle, mais je sais que cela se terminerais surement avec une manipulation de sa part qui me ferais souffrir à nouveau comme elle l’a fait lorsque nous étions ensemble.

Je dois m’en sortir seul, mais la …. je suis perdu !

(promis demain je fait un post plus gai pour ne pas tomber dans le patho, si ce n’est pas trop tard)

13 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    John

    T’as un peu le cul entre deux chaises non ?
    Une fois sur deux tu nous fais du vieil article sponso bas de gamme, la fois d’après du larmoyant…
    Enfin bref, je vais continuer a lire ce blog, il me fait rire 🙂

  2. 7
    The Green Geekette

    @John un peu dur ton commentaire non? Enfin si le blog de Garko te fait rire, tant mieux car il vaut mieux rire que pleurer… Cependant, connaissant personnellement Garko (même s’il m’en veut depuis 3 jours pour une raison justifiée ^^) je peux te dire que cet article ne prête surement pas à rire…

    Alors certes, peut être que comme tu le dis, des billets sponsos sans âmes fleurissent de temps en temps sur ce blog, mais ce qui compte à mon avis, c’est qu’il y ait toujours ces petites perles qui nous touchent au plus profond de nous… On a chacun nos blessures (moi la première: http://www.thegreengeekette.fr/nous-pouvons-tous-arreter-cela-alors-faisons-le/), et c’est celles-ci qui nous permettent d’avancer et je l’espère d’être plus fort.

    Que Garko ose nous faire part de ses sentiments, c’est très courageux car il nous montre une facette de sa personnalité que tout le monde ne connaît pas, et pour moi ce n’est pas avoir le cul entre deux chaises, c’est juste être soi même, c’est à dire un être aux multiples facettes…

    • 8
      John

      C’est juste que je comprend pas cette espèce de double casquette. Pourquoi ne pas créer un autre blog pour ce genre d’articles personnels ? Je ne remet pas en cause la douleur de notre ami commun mais je trouve qu’au milieu d’articles sponso le message est un peu galvaudé.
      Concernant ton article je ne remet pas non plus en cause sa légitimité, il gagnerait d’ailleurs a être plus largement diffusé histoire que les gens comprennent que rien n’est acquis… Je trouve juste dommage de le voir, dans ton cas aussi, au milieu d’articles sponsorisés .

      • 9
        The Green Geekette

        Là tu réouvres le grand débat du billet sponsorisé sur lequel on pourrait passer des heures. 😉 Je m’en tiendrai à dire seulement que ces articles sponsorisés sont totalement assumés et que j’essaye toujours de les choisir en rapport avec ma personnalité et la thématique de mon blog.

        Pourquoi ne pas faire plusieurs blogs pour segmenter? Tout simplement parce qu’un blog avec uniquement des billets sponsos n’aurait pas un grand lectorat… et que je n’ai [heureusement] pas assez de malheurs dans ma vie pour écrire des tonnes d’articles sentimentaux…

        Mon blog, c’est le reflet des multiples facettes de ma personnalité et je les assume toutes, sans pour autant ressentir le besoin de les séparer les unes des autres. 😉

      • 10
        Garko

        boaf, je pense que mon pourcentage de sponso sur ce blog est en baisse depuis quelque temps, mais qu’il reste nécessaire de temps en temps pour finir le mois.

        A coté de ca, je ne vais pas ouvrir d’autre nom de domaine pour raconter ma vie, tout ce qui est ici est assumé 😉 Je comprend tout a fait qu’on puisse ne pas aimé mais il faudra faire avec 🙂

        Content que tu rigoles bien en tout cas 😉

  3. 11
    Marine

    Je comprends tout à fait ce que tu ressens… Et je pense qu’effectivement, malgré ce qu’on dit tjrs, ça ne passera jms vraiment, à moins d’y retourner…

  4. 12
    Melony Electronics

    C’est juste que je comprend pas cette espèce de double casquette. Pourquoi ne pas créer un autre blog pour ce genre d’articles personnels ? Je ne remet pas en cause la douleur de notre ami commun mais je trouve qu’au milieu d’articles sponso le message est un peu galvaudé.Concernant ton article je ne remet pas non plus en cause sa légitimité, il gagnerait d’ailleurs a être plus largement diffusé histoire que les gens comprennent que rien n’est acquis… Je trouve juste dommage de le voir, dans ton cas aussi, au milieu d’articles sponsorisés .
    +1

  5. 13
    une passante

    Je viens de tomber sur ce billet par hasard…
    Ayant quitté un homme dont j’étais amoureuse en Septembre, j’aimerai te faire partager mon point de vue.

    Parce qu’il agissait beaucoup comme toi. Tout était ma faute. Tout. Je l’ai quitté pour cette raison, je n’en pouvais plus. Et il me considère encore comme la pire des femmes de l’avoir quitté, il a tout fait pour moi, ceci cela. Sauf que voilà, si je l’ai quitté, c’est qu’il avait aussi ses tords. Je ne dis pas que j’ai tout fait bien, car c’est faux. J’ai aussi fait des fautes. Mais j’ai essayé de changer, j’ai essayé d’être celle qu’il voulait que je sois. Jusqu’au jour où j’ai eu la sensation d’être quelqu’un d’autre. De ne plus être moi. J’ai eu besoin de me libérer. Je l’ai quitté. Et dieu sait si pourtant je l’aimais. Ca faisait 3 ans que nous étions ensemble.

    Quand je lis ce que tu écris, j’ai l’impression de le lire, lui. Tu essaies de te dire que tu es mieux qu’elle, mais avoue-le, tu l’aimes encore. Et ceci n’est pas vraiment de sa faute à elle, c’est toi qui n’as pas fait ton deuil. Pour des raisons que toi seul connaît. Si elle t’a quitté, c’est que tu as aussi fait des erreurs. Et qu’elle n’a pas su passer outre. En général, dans une rupture, vous êtes deux à avoir fait des erreurs. Elle a aussi les siennes, clairement. Je ne dis pas que tout est ta faute.

    Mais voyant comme tu as l’air de souffrir, j’aimerai t’aider, vraiment. Et je suis donc honnête avec toi, je me dis que peut-être ça t’aidera. Je ne te connais pas, je ne te juge pas. On a tous notre passé, notre vie. Mais il faut que tu fasses ton deuil. Que tu sois honnête avec toi même, et que tu fasses face, surtout. Même si ça fait mal. C’est important de faire face pour pouvoir avancer, sinon tu rumineras toute ta vie. Et je suppose d’après ce que je lis là que ce n’est pas ce que tu veux.

    Bon courage pour la suite.

Répondre à Marine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.