Critique de Megamind

Il y a quelque temps je vous avais proposer de gagner des places pour l’avant première du dernier bébé de chez Dreamworks : Megamind.

Synopsis :

Megamind est le superméchant le plus génial de toute l’histoire de l’humanité.
Et le pire loser aussi…
Depuis des années, il essaie par tous les moyens de conquérir Metro City. En vain : chacune de ses tentatives est mise en échec par l’invincible Metro Man, et tourne à la farce. Jusqu’au jour où Megamind tue Metro Man !
Mais un superméchant a besoin d’un superhéros pour se sentir exister et avoir un but dans la vie. Megamind a donc l’idée de se fabriquer un nouvel adversaire : Titan, encore plus grand, plus fort et plus héroïque que le précédent.
Problème : Titan découvre vite que c’est bien plus drôle d’être un méchant que de protéger les hommes. Et encore plus amusant de détruire le monde que de le diriger…
Pris au piège, Megamind réussira-t-il à vaincre sa diabolique création ? À devenir le héros inattendu de sa propre histoire ?


J’avais vu la bande annonce quelque temps auparavant, et j’étais assez sceptique en entrant dans la salle. Encore plus quand j’ai vu qu’elle était rempli de môme, pour 2 raisons, déjà, je savais qu’ils allaient être chiants, ça n’as pas raté, toutes les 20 min la gamine de devant qui demandait tout haut à sa mère assise de l’autre coté de l’allée si elle avait vu ce qu’il s’était passé, “hein, t’as vu maman t’as vu ” …… Ensuite, qui dit bambin dit Version Française, et j’évite le plus possible de voir des films en français, le doublage étant souvent irritant. Banco, entendre Kad Merad lire un texte pendant 1h30 en y mettant que trop peu d’intonation, c’était long …. Et pourtant le choix de Franck Dubosc (que je n’apprécie pas plus que ca non plus) pour la voix de MetroMan est plutôt bien venu, on y reconnait son caractère de dragueur qui à fait sa célébrité.

Vous l’avez compris, je n’ai pas accroché plus que ça à ce film souvent lent, ne faisant pas passer d’émotions ou trop peu, et pourtant, tout n’est pas à jeter bien au contraire, le scénario n’est pas si mauvais et les gags font sourire… Rire, beaucoup plus rarement.

Il y a tout de même un gros point positif que je veux bien souligner, Megamind nous offre une BO d’enfer principalement avec du bon Rock des Familles, je retiendrais notamment un passage de Guns & Roses et leur “Welcome to the Jungle”, du bon dynamisme comme ça fait plaisir à entendre. Il faut dire ce qui est, Megamind a de bon gouts musicaux à défault d’avoir un bon sens de l’humour.

Mais Bref, Bien loin d’un Shrek (sauf le 3 hein ) ou d’un Dragon, Megamind est un dessin animé qui fera surtout plaisir aux enfants bien loin de satisfaire autre chose que les oreilles des grands.

Sortie le 15 Décembre

4 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 3
    Matthieu

    Perso moi je l’ai trouvé plutôt sympathique ce film et j’ai passé un bon moment :). Une bonne comédie qui revisite les histoires de super héros, sur fond de musique bien sympathique! Je suis d’accord pour Kad Merad par contre, que l’on reconnait un peu trop par moments… à (re)voir en VO!

  2. 4
    Tiphaine

    Je l’ai regardé en version québécoise et j’ai adoré. Les choix musicaux font vraiment plaisir. Je vous conseille de voir ou revoir le film en VO, j’ai vu des extraits du film en VF et en effet, j’ai trouvé ça horrible, je crois que Kad peut à lui tout seul gâcher le plaisir du film. Je vous conseillerai même de le voir en version québécoise, pas d’accent bien sûr, par contre, les voix de Megamind et Mignon les font paraître un peu gay ensemble, ce qui ajoute une petite touche comique que j’ai particulièrement aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.