Les radios, les télés en parlent, les affiches sur les colonnes Morris, dans le métro, les bandes annonces au cinéma, … Vous ne pouvez pas y échapper, vous avez forcément entendu parler d’Une Rencontre.

Sortie le 23 Avr 2014

Réalisé par

Avec ,

Synopsis : Elsa écrivain, et Pierre, avocat, se croisent lors de la soirée de clôture d’un salon du livre : un regard, un briquet qui change de mains, des rires un peu trop nerveux, le frémissement d’une histoire possible… Une rencontre ? Sauf que la vie de Pierre, c’est d’abord sa famille : ses enfants et Anne, sa femme depuis quinze ans, celle qui l’aimera toujours, et qu’il aimera toujours, en dépit de la routine et du temps qui passe, il le sait. Elsa, de son côté, se reconstruit peu à peu suite à un divorce compliqué, se partageant entre l’écriture, ses ados qui grandissent trop vite, ses amies et une histoire légère comme l’air avec Hugo, son jeune amant. Pour elle, l’homme marié est un tabou et même pire : une erreur. Pourtant… Dès le premier regard, la rencontre de Pierre et Elsa s’inscrit dans une temporalité différente, comme si présent et futur possible se dédoublaient, s’entrechoquaient... jusqu’à créer une réalité où tout serait possible.

Je ne vais pas vous mentir, je suis allé à la projection presse à reculons en pensant au dernier film qu’avait réalisé Lisa Azuelos (LoL & LoL US). La claque fut d’autant plus grande en découvrant ce merveilleux film qu’est Une Rencontre.  Une histoire émouvante sur un amour passionnel mais impossible, sur un coup de foudre, sur des espaces temps différents mélangeants plusieurs réalités alternatives s’entrechoquant dans tous les sens.

Ce film, cette histoire, cette rencontre a de nombreuses forces, quantité de qualités, et la première d’entre elles nous saute tout de suite aux yeux, François Cluzet et Sophie Marceau sont deux acteurs extraordinaires. En voyant Pierre (Cluzet), parlant avec tant d’amour à Elsa (Marceau), j’en suis même arrivé à me demander si il ne s’était pas réellement passé quelque chose entre les 2 acteurs en dehors des personnages. Ils sont d’une crédibilité folle, laissant transparaitre des émotions brutes et pures qui viennent nous transpercer directement le coeur. Du début à la fin l’on est submergé par l’amour, le doute, la peur, l’attirance (et le fait que Sophie Marceau soit de plus en plus belle avec le temps n’arrange rien à cela), le fantasme, le manque, la frustration et la tristesse.

sophiefrancoisParmi les rôles secondaires l’on retrouve Lisa Azuelos herself, elle joue ici la femme de Pierre, la femme qui voit son mari s’éloigner en restant proche. Pour ce premier rôle au cinéma, elle ne s’en sort pas trop mal, elle est crédible dans le rôle de la femme qui se doute de quelques choses. Alexandre Astier fait également quelques apparitions mais trop peu pour que l’on qualifie cela d’un vrai rôle. Cela fait néanmoins toujours plaisir de le voir.  L’on notera également le très bon et jeune Niels Schneider, jouant le jeune amant d’Elsa, que l’on jalouse dans le lit de Sophie Marceau !
sophieA côté des acteurs, le montage est particulièrement réussi. L’on retrouve de nombreuses transitions différentes, des choses qui changent de ce que l’on voit d’habitude, que ce soit via la vidéo ou via la musique, mais je vous laisse la surprise.  Néanmoins tout cela renforce l’idée d’Amour Quantique, de réalité parallèle. La musique toujours, à coup de chanson française et de son pop/rock, elle nous entraine et rythme le film. L’on retrouve de nombreux jeux de lumière, une photographie en général assez tamisé qui nous enferme dans une petite bulle d’amour véritable.
Mais est-ce vraiment nécessaire d’argumenter des heures sur un film que tout le monde conseille ? Une Rencontre sort au cinéma le 23 Avril, allez le voir et laisser vous embarquer dans la comédie romantique la plus touchante de l’année.

 

Leave a reply

 

Your email address will not be published.