Blog

True Grit

Si vous vous souvenez bien, le dernier film des coen m’avait laissé un gout plus qu’amer, une incompréhension […]

Critique d’Au dela

J’en avais vu des tas, des critiques annonçant la catastrophe qu’était Au-delà, le nouveau film de Clint Eastwood, ce grand monsieur du cinéma. Mais j’avais bon espoir, après tout Invictus avait aussi été décrié, mais cela ne m’avait pas empêché d’apprécier le film.

Synopsis : Au-delà est l’histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu’elle soulève. George est un Américain d’origine modeste, affecté d’un “don” de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l’être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations. George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont finir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l’Au-delà.

Le problème avec Hereafter (parce que c’est plus sympa comme nom qu’Au Dela), c’est la longueur, on s’y perd, ça parle beaucoup trop et il ne se passe pas grand-chose, Eastwood essaye de nous plonger dans l’univers de la mort, eou plutôt de la vie après la mort, et c’est un bon sujet, même si je comprends que cela en gênerais certains, mais en l’occurrence il nous emmène surtout au pays de l’ennui et du sommeil.